Plan de soutien à l’hôpital public : 14 mesures annoncées par le gouvernement

L’hôpital public connait des difficultés financières croissantes. Le Gouvernement a annoncé un plan restaurant son attractivité, lui donnant des moyens supplémentaires et réformant sa gouvernance.

Dans le cadre des transformations engagées dans le plan Ma Santé 2022, ces nouveaux engagements se déclinent en trois axes :

  • Renforcer l’attractivité des métiers et fidéliser les soignants ;
  • Lever les blocages de l’hôpital public ;
  • Réinvestir dans l’hôpital en lui donnant des moyens nouveaux et de la visibilité dans le temps.

Les 14 mesures annoncées ce mercredi 20 novembre par le Premier ministre Edouard Philippe commenceront à être mises en œuvre dès le 1er trimestre 2020, afin que les personnels soignants puissent en bénéficier au plus vite.

L’attractivité des métiers de l’hôpital public sera renforcée

Le personnel soignant en début de carrière, étudiant ou déjà en poste, et le personnel médical se verront accompagnés grâce à un élargissement et une revalorisation de primes et d’indemnités. C’est un effort essentiel de l’Etat pour récompenser ces métiers.

L’hôpital public connait également des difficultés dans certains territoires, notamment à Paris et certains départements limitrophes. Les 40 000 personnels hospitalier de ces territoires en tension gagnant moins que 1950€ net mois obtiendront une prime annuelle de 800€.

Les équipes engagées dans des projets de transformation, les aides-soignants, les métiers hospitalo-universitaires et les praticiens hospitaliers se verront aussi revalorisés.

La gouvernance des hôpitaux publics sera revue

Les travaux des hôpitaux publics sont ralentis et mis en difficulté par des procédures administratives trop importantes. Elles seront allégées.

De plus, les médecins auront accès aux postes de chefs d’établissements et le personnel soignant sera mieux intégrer dans la prise de décision. Il s’agit de montrer la confiance de l’Etat faite aux équipes de soins, personnels connaissant le mieux les besoins et les attentes de chaque service.

Un investissement de 1,5 milliard d’euros

Les investissements de Ma Santé 2022 sont revus à la hausse. Des moyens supplémentaires seront alloués au fonctionnement de l’hôpital, à la visibilité des établissements de santé, à la relance des investissements dans les matériels courants ou les petits travaux.

Enfin, l’Etat s’engage à reprendre 10 milliards d’euros de dette hospitalière. Cette reprise inédite doit permettre aux hôpitaux d’investir pour la qualité des soins dans les hôpitaux.

2019-11-24T12:24:18+01:0024 novembre 2019|Santé publique, Solidarité|

Rubriques

Abonnement à ma newsletter mensuelle

Pour me contacter

16A rue de Jouanet- 35700 Rennes- Tél: 0687054436 - Email: laurence.maillart-mehaignerie@assemblee-nationale.fr - Site web: www.lmaillartmehaignerie.fr
126 rue de l’Université - 75355 Paris 07 SP