Dédoublements des classes de CP : mesure de justice sociale pour combattre les inégalités scolaires

Dès la rentrée 2017, après seulement quelques mois en fonction, le Gouvernement a mis en œuvre une mesure forte de son projet de transformation. La rentrée scolaire a été unanimement saluée : rentrée en musique, dédoublement des classes de CP en zone REP + dans les quartiers prioritaires.

Fondé sur des études scientifiques démontrant que la réduction substantiellement de la taille des classes permet aux élèves les plus fragiles de progresser, la France est l’un des premiers pays à entreprendre un déploiement aussi important (douze élèves par classe lors des deux premières années de la scolarité obligatoire) et à si grande échelle.

Il s’agit d’une mesure de justice sociale qui permet de combattre les inégalités scolaires à la racine. Il est indispensable que les élèves les plus fragiles bénéficient d’un accompagnement renforcé lors de leurs premières années d’apprentissage, à l’école primaire.

Pour poursuivre ces travaux, le Ministère de l’Éducation nationale a entrepris la préparation de la rentrée scolaire 2018-2019. Cette rentrée 2018 est sous le signe de l’approfondissement de « l’École de la Confiance ».

Aujourd’hui, plus de 20 % des élèves sortent de l’école primaire sans savoir correctement lire, écrire ou compter. La bonne maîtrise des savoirs fondamentaux est pourtant la condition d’une scolarité réussie et de la construction d’une citoyenneté responsable.

Pour y parvenir, les dispositifs mis en œuvre depuis un an à l’école primaire sont consolidés : dédoublement des classes de CP et CE1 dans les réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP+), suivi et évaluation systématique des acquis des élèves, mise à disposition d’outils pédagogiques efficaces mais aussi stages de réussite ou encore aide aux devoirs après la classe. Car les difficultés dans les apprentissages de base concernent plus particulièrement les enfants en situation de plus grande fragilité économique culturelle et sociale.

A la rentrée de septembre, l’ensemble des CP de REP et des CP/CE1 de REP+ seront dédoublés. A la rentrée 2019, tous les CP et CE1 de REP et REP+ seront concernés par ce nouvel aménagement (300 000 élèves français au total).

Chiffres national

CP dédoublées en REP : 3200 classes

CE1 dédoublées en REP+ : 1500 classes

>> 190 000 élèves

 

Chiffres Académie

CP dédoublées en REP : 130 classes / 1518 élèves

CP dédoublées en REP+ : 8 classes / 86 élèves

CE1 dédoublées en REP+ : 8 classes / 84 élèves

 

Chiffres Ille-et-Vilaine

CP dédoublées en REP : 72 classes / 879 élèves

CP dédoublées en REP+ : 8 classes / 86 élèves

CE1 dédoublées en REP+ : 8 classes / 84 élèves

 

>> 146 classes : 138 CP et 8 CE1

1688 élèves concernés

57 emplois

Ces mesures illustrent la volonté de notre majorité de soutenir les élèves fréquentant les zones scolaires les plus fragiles. Pour suivre ce changement sur ma circonscription, je me suis rendue à deux reprises à l’école de Trégain, dans le quartier de Maurepas, qui bénéficie depuis l’année dernière du dédoublement de ses classes de CP.

En présence des enseignantes et des parents d’élèves, j’ai pu constater que les réactions de chacun étaient très positives depuis la mise en place de cette mesure. Ces visites ont été l’occasion de voir l’efficacité du dispositif au terme d’une première année scolaire. En un an, les résultats sont très encourageants. Dans les classes de 12 élèves, le climat est plus serein, plus propice aux apprentissages, aux interactions, à la mise en confiance et à l’accompagnement les élèves les plus en difficultés.

Cette année, j’ai participé, aux côtés de Nathalie Appéré, Maire de Rennes et Armande Le Pellec Muller, Recteur, à la rentrée en musique à l’école des Gantelles, qui bénéficie également de classes CP dédoublées. J’aurai plaisir à y retourner en fin d’année scolaire pour constater à nouveau le bénéfice de cette mesure, promesse phare de la campagne du Président de la République.

Le Gouvernement confirme sa volonté de faire de l’éducation nationale une des priorités de l’action publique : pour cette rentrée 2018, 3 881 postes de professeur des écoles sont créés.

En parallèle de cette mesure, l’effort est intensifié afin de renforcer la maitrise des savoirs fondamentaux à la fin de l’école primaire : lire, écrire, compter, respecter autrui. Cela passe notamment par des programmes clarifiés et ajustés en mathématiques et en français, mais aussi par une plus forte personnalisation des pédagogies pour mieux répondre aux besoins de tous les élèves.

Pour aider davantage les élèves à progresser, dès ce mois de septembre 2018, des évaluations nationales seront organisées en CP et CE1. Celles-ci fournissent aux professeurs des points de repère efficaces pour identifier les difficultés des élèves dès le début de l’année, les aider à les surmonter et les accompagner vers la réussite.

Au-delà des savoirs fondamentaux, des mesures sont prises pour permettre l’accès de tous les élèves à une éducation culturelle et artistique de qualité (notamment avec le plan chorale permettant la présence d’une chorale dans chaque établissement scolaire d’ici 2019).

Retrouvez le reportage fait par Ouest-France sur l’école de Trégain, bénéficiaire du dédoublement des classes de CP, depuis la rentrée 2017 :

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/reportage-rennes-des-classes-plus-sereines-chez-les-cp-dedoubles-5962708

2018-09-24T07:48:39+00:0024 septembre 2018|Education, Quartier prioritaire|

Prochains évènements

Rubriques

Abonnement à ma newsletter mensuelle

Pour me contacter

16A rue de Jouanet- 35700 Rennes- Tél: 0687054436 - Email: laurence.maillart-mehaignerie@assemblee-nationale.fr - Site web: www.lmaillartmehaignerie.fr
126 rue de l’Université - 75355 Paris 07 SP