Vos contributions citoyennes au débat de Rennes-Maurepas sur les services publics, sont en ligne

Vous étiez près de 60 participants à Rennes le 15 mars mars venus débattre dans le quartier de Maurepas et proposer des solutions autour du thème de l’organisation des services publics.

L’ensemble des propositions que vous avez formulées dans les différents ateliers, ainsi que les idées proposées sur feuillet libre sont résumées ci-dessous. Elles seront également publiées sur la plate-forme du granddebat.fr

Questions en débat

  1. Comment rendre les administrations et les services publics plus efficaces, plus adaptés et plus utiles ?
  • Quelle répartition des compétences entre l’Etat, les collectivités territoriales et les opérateurs publics ?
  • Comment favoriser l’accessibilité et la proximité des administrations et des services publics ? Quel.s accompagnement.s en cas de dispositifs numériques ?
  • Comment simplifier les relations des citoyens, des entreprises et des associations avec l’administration ?
  • Quels obstacles majeurs selon vous pour accéder aux services publics ?

Contributions des habitants

  • Eloignement des décideurs des territoires : pour éviter cela, il faudrait rendre obligatoire un service sur le terrain avant de prendre un poste
  • Redéfinir les pouvoirs de l’Etat (régaliens qui ne peuvent être décentralisés) et décentraliser davantage d’autres compétences (par exemple : l’économie et l’éducation aux Régions)
  • Dans les intercommunalités, de nouveaux recrutements ont été faits alors que des compétences avaient été transférées des communes
  • Manque de lisibilité dans le mille-feuilles administratif
  • Les agents de l’Etat sont beaucoup trop spécialisés dans un domaine, pas assez de compétences transverses
  • Plus de pédagogie et d’accompagnement sur la digitalisation
  • Former les agents pour qu’ils puissent faire à la place de certains usagers (exemple : les personnes âgées)
  • Arrêter de nommer des professeurs sur des matières dont ils n’ont pas de formation
  • Ne pas dégoûter les jeunes professeurs en les envoyant sans accompagnement adapté dans des lycées difficiles pour leur première expérience professionnelle
  • Optimiser l’argent pour rendre les services publics plus efficaces pour les usagers
  • Détérioration des services publics, exemple : les urgences sont saturées, les appels n’aboutissent pas
  • L’impôt rapporte moins aujourd’hui mais les services publics ne coûtent pas plus chers
  • Les démarches digitalisées sont perçues comme un abandon des citoyens qui doivent se débrouiller seuls
  • Autoriser le partage des documents entre les administrations pour ne plus à devoir les renvoyer à chaque fois
  • Avoir un interlocuteur physique pour chaque dossier
  • Ne pas être des citoyens de seconde zone, respecter la dignité de chacun
  • La France est « soi-disant » le pays des droits de l’Homme mais dès qu’on se met en couple, toutes les allocations sont recalculées et vues à la baisse (exemples : RSA, AAH..)
  • Revaloriser les retraites
  • Arrêter de vouloir que les services publics soient rentables sur le dos des gens
  • Mettre de côté la solidarité européenne (par exemple avec la Grèce ou le Portugal), alors qu’on a des crises aussi en France
  • Remettre des toilettes publiques gratuites dans les villes
  • L’éducation doit revenir sur les bases essentielles : lire, écrire, compter
  • Respecter les élèves venant de toutes les écoles même quand on vient d’un IME (discrimination au stage)
  • Défense du consommateur n’existe pas, il faut orienter, aider et défendre les personnes quand elles ont un problème
  • Faire attention à l’esprit mutualiste de certaines mutuelles qui se transforment pour devenir des entreprises
  • Les Français ont voté contre l’austérité, souhait de voir l’économie relancée par la consommation
  • Tenir compte des spécialités propres à chaque région et de leurs besoins budgétaires (faire plus de « régionisme »), leur accorder davantage d’autonomie
  • Les améliorations et évolutions informatiques/numériques ne doivent pas exclure l’humain
  • Prévoir des alternatives de transport public au quotidien en lien avec une écotaxe fléchée pour financer ces transports
  • C’est aux politiques de trouver des solutions les plus pragmatiques possibles
  • Garder les services publics rentables comme les aéroports de Paris, arrêter la privatisation des profits et la nationalisation des dettes

Questions en débat

  1. Comment rendre l’organisation de l’Etat et des services publics plus lisible, plus transparente et plus participative ?
  • Comment garantir aux citoyens une information fiable et accessible sur le fonctionnement des administrations et services publics ?
  • Comment rendre compte des missions d’intérêt général effectuées ?
  • Comment favoriser une meilleure prise en compte des avis des citoyens ?

Contributions des habitants

  • Supprimer les Départements car il s’agit d’un mille-feuilles supplémentaire
  • Arrêter les guerres de clocher entre villes rurales/villes urbaines, métropoles/autres territoires
  • Favoriser le regroupement des communes
  • Créer des maisons de services publics
  • Étendre les compétences des services publics
  • Nécessaire de tout simplifier
  • Plus d’homogénéisation dans les programmes scolaires de l’Education nationale jusqu’à la Terminale
  • Augmenter la polyvalence des services publics
  • Créer un guichet unique qui se chargerait de répartir les demandes/dossiers
  • Obliger une évaluation efficace des services publics (comme dans les entreprises privées)
  • Obliger les services clients à revenir directement vers l’utilisateur dès qu’un problème est détecté
  • Favoriser l’accès et l’accessibilité des services publics
  • Réfléchir à des services publics itinérants (par exemple, avant la Croix-rouge sillonnait les campagnes pour prodiguer des soins directement dans chaque petit village)
  • Remettre des services disparus chez les commerçants (exemple : la Poste)
  • Offrir la possibilité à tout le monde d’avoir accès à internet
  • Communiquer davantage sur le site internet « monservicepublic.fr» car il y a beaucoup d’informations essentielles
  • Lutter contre la « marchandisation à marche forcée » des services publics

IMG_7328

2019-03-18T12:17:16+02:0018 mars 2019|Quartier prioritaire|

Prochains évènements

  1. Installation du comité citoyen de circonscription

    20 septembre 2019 @ 18:00 - 20:00

Rubriques

Abonnement à ma newsletter mensuelle

Pour me contacter

16A rue de Jouanet- 35700 Rennes- Tél: 0687054436 - Email: laurence.maillart-mehaignerie@assemblee-nationale.fr - Site web: www.lmaillartmehaignerie.fr
126 rue de l’Université - 75355 Paris 07 SP