Vos contributions citoyennes au débat de Liffré sur la fiscalité et les dépenses publiques sont en ligne

Vous étiez 60 participants à Liffré venus pour débattre et proposer des solutions autour du thème de la fiscalité et des dépenses publiques.
L’ensemble des propositions que vous avez formulées dans les différents ateliers, ainsi que les idées proposées sur feuillet libre sont résumées ci-dessous. Elles seront également publiées sur la plate-forme du granddebat.fr

Quels impôts, taxes, redevances, contributions et cotisations sociales faut-il selon vous supprimer, créer, réduire, maintenir, augmenter ?

  • Quel régime d’imposition pour les particuliers ?
  • Quel régime d’imposition pour les entreprises ?
  • Quel régime d’imposition pour les associations ?

◆ TVA réduite sur les produits de première nécessité et les biens durables
◆ TVA augmentée sur les produits de luxe
◆ Problème : les salariés donnent un jour lors de la Pentecôte pour les « anciens » qui pourtant payent plus de CSG (en partie elle-même taxée)
◆ Impôt de Solidarité sur la Fortune : incompréhension sur sa suppression/transformation en impôt sur la fortune immobilière
◆ Alonger l’âge de départ à la retraite
◆ Améliorer la formation pour faire baisser le chômage et donc réduire le montant des allocations chômage
◆ Réduire le nombre de strates administratives
◆ Supprimer le CICE qui profite aux grands groupes
◆ Taxer les GAFAM
◆ Nouvelle fiscalité carbone avec la taxation du kérozène des avions sur les lignes intérieures Renforcer les impôts progressifs
◆ Baisser les taxes de succession pour les entreprises familiales
◆ Déplacer certaines impositions vers une imposition écologique
◆ Créer une micro taxe sur la spéculation et les transactions financières

Quelles dépenses des administrations publiques centrales (Etat et administrations nationales), locales (collectivités locales) et de sécurité sociale faut-il selon vous supprimer, créer, réduire, maintenir, augmenter?

  • Quelles politiques publiques ?
  • Quels services publics ?
  • Quelles dépenses sociales ?

◆ Besoin de services publics de proximité (santé/dépendance/autonomie) Exemplarité des élus : publication des frais et compte-rendu d’activité
◆ Réduire l’évasion fiscale et le travail au noir en baissant le volume d’espèces disponibles Supprimer le Verrou de Bercy
◆ Créer une économique plus prospére pour générer plus de recettes
◆ Remettre la « flat taxe » et les charges entreprises au niveau antérieur
◆ Réduire la taxe de solidarité additionnelle sur les personnes ayant une mutuelle qui est passée de 3,5% en 1999 à 14%
◆ Créer une branche dépendance de la sécurité sociale
◆ Baisser le nombre de fonctionnaires, notamment les hauts-fonctionnaires pour embaucher plus de fonctionnaires en EHPAD
◆ Faciliter la mobilité d’une fonction publique à l’autre
◆ Revoir les systémes d’évaluation et d’évolution des carrières dans la fonction publique Réduire dans le temps le versement des retraites d’anciens élus, revoir les avantages des anciens présidents
◆ Revoir l’organisation du Sénat qui est trop opaque
◆ Suppression de la taxe d’habitation n’est pas assez réfléchie, crainte d’un impact sur la démographie locale et la perte d’indépendance financière des communes
◆ Besoin de garder un impôt local qui marque l’attachement des Français à leur territoire Contenir la métropolisation en développant le télétravail, les maisons de l’état avec des services publics regroupés dans un même lieu
◆ Augmenter la rémunération et le travail des femmes pour augmenter le volume des cotisations
Créer une caisse de remboursement de la dette publique sur le modèle de celle existant pour la dette sociale
◆ Réduire le mille-feuilles administratifs (montage financier de dossiers pour les collectivités, demande de subventions)

Comment rendre la fiscalité plus transparente, plus équitable, plus adaptée ?

  • Quelles informations aux citoyens ?
  • Comment mieux répartir les recettes fiscales ? Quelles priorités ?

◆ Fléchage des impôts : indiquer à quoi chacun sert
◆ Simplifier la feuille d’impôt
◆ Distribution des aides et allocation est imparfaite : trop de non-recours car complexité et multiplication des guichets
◆ Favoriser la gestion de la succession du patrimoine plus en amont
◆ Plafonner le revenu des grands patrons dans le public et dans le privé (indexation/smic/nombre de salariés) ainsi que des joueurs de foot
◆ Harmonisation fiscale européenne
◆ Voter le budget de l’Etat à l’équilibre
◆ Réduire les niches fiscales
◆ Impôts progressifs pour les sociétés en fonction de leur taille
◆ Répartition des bénéfices des sociétés plus juste (dividendes, investissements, salariés)
◆ Diminuer les coûts de l’armée par la création d’une armée européenne
◆ Evaluer les mesures fiscales (création et suppression) ex : ISF
◆ Simplification de la réglementation

2019-03-10T22:17:45+02:0010 mars 2019|Fiscalité|

Rubriques

Abonnement à ma newsletter mensuelle

Pour me contacter

16A rue de Jouanet- 35700 Rennes- Tél: 0687054436 - Email: laurence.maillart-mehaignerie@assemblee-nationale.fr - Site web: www.lmaillartmehaignerie.fr
126 rue de l’Université - 75355 Paris 07 SP