Programmation pluriannuelle de l’énergie : sur la voie de la transition vers un modèle plus sobre et décarboné en accompagnant les Français

Mardi 27 novembre, le Président de la République s’est exprimé pour présenter le projet de loi de programmations pluriannuelles de l’énergie (PPE). A cette occasion, il a aussi annoncé des mesures qui permettent de mieux accompagner les Français sur la voie de la transition écologique.

Néanmoins, la PPE ne porte pas suffisamment d’ambition sur la filière de l’Eolien Off Shore dont l’essor est indispensable en Bretagne. Nous travaillons à enrichir la PPE sur ce point.

  • Sur le mix énergétique :

Le Président de la République a confirmé le cap fixé dès la campagne présidentielle. L’objectif est de tendre vers une production d’énergie 100% décarbonée en 2050 et de consommer 40% d’énergie fossile en moins d’ici 2030, par rapport à 2012.

Pour mettre en œuvre cette transition un débat sera ouvert dans les territoires.  Dans une même logique, a été demandé au Conseil National pour la Transition Ecologique, aux partenaires sociaux, aux élus –toutes sensibilités confondues- et aux fédérations professionnelles de réaliser pendant 3 mois un tour de France qui permettra de faire émerger des solutions concrètes.

Par ailleurs, le Conseil national de la transition écologique sera réformé et créer un Haut conseil pour le climat sera créé en mobilisant les territoires et la société civile.

Au-delà de ces annonces, un important effort financer sera fourni : 8 milliards d’euros par an consacrés aux énergies renouvelables, contre seulement 5 aujourd’hui. Cela représente une véritable opportunité pour le développement territorial.

Concrètement, cet effort pour décarboner la production d’énergie s’articule autour de plusieurs actions :

  • La fermeture de toutes les centrales à charbon d’ici 2022 (en accompagnant les salariés et la reconversion des sites) ;
  • Le triplement du parc éolien terrestre d’ici 2030 ;
  • La production d’énergie solaire multipliée par cinq d’ici 2030.

En ce qui concerne le nucléaire, et le rééquilibrage du mix énergétique national, l’engagement pris est de fermer 14 réacteurs nucléaires d’ici à 2035. Ainsi, la part du nucléaire dans la production d’énergie en France sera ramenée à 50%, dont les deux réacteurs de Fessenheim dès 2020.

  • Sur la hausse des prix du carburant :

Le président de la République s’est engagé à adapter toute nouvelle hausse de la taxe sur les carburants (TICPE) à l’évolution des marchés du pétrole. De cette façon, ceux qui n’ont d’autre choix que de se déplacer avec leur véhicule ne subiront pas une double hausse, si l’envolée des cours du baril venait à se produire à nouveau.

Sans changer le cap fixé, nécessaire à la transition vers un modèle plus sobre et décarboné, cette annonce permet de ne pas faire peser trop lourdement sur le pouvoir d’achat des Français une hausse des prix du carburant.

La présentation, par le Président de la République, de la programmation pluriannuelle de l’énergie permet de fixer le cadre de l’action de la France vers une transition écologique pour les dix prochaines années. La majorité parlementaire et le Gouvernement pourront travailler à partir de ce cap et des objectifs concrets qu’il contient.

La PPE en chiffres

D’ici à 2023 :

  • 2,5 millions de logements rénovés ;
  • 10 000 chauffages au charbon et 1 million de chaudières fioul remplacées ;
  • 1,2 millions de voitures particulières électriques ;
  • 20 camions au gaz ;
  • 9,5 millions de logements chauffés au bois (avec un appareil labellisé) ;
  • 3,4 millions de logements raccordés à un réseau de chaleur.

D’ici à 2028 :

  • Baisse de 24% de la consommation finale d’énergie par rapport à 2012 ;
  • Réduction de 35% de la consommation primaire d’énergie fossiles par rapport à 2012 ;
  • Doublement des capacités de production en renouvelable ;
  • Hausse de 40% de production de chaleur renouvelable.
2018-12-03T11:19:01+02:003 décembre 2018|Energies renouvelables, Environnement|

Rubriques

Abonnement à ma newsletter mensuelle

Pour me contacter

16A rue de Jouanet- 35700 Rennes- Tél: 0687054436 - Email: laurence.maillart-mehaignerie@assemblee-nationale.fr - Site web: www.lmaillartmehaignerie.fr
126 rue de l’Université - 75355 Paris 07 SP