La France connaît la plus forte baisse de prélèvements obligatoires depuis 20 ans

Le programme de stabilité prévoit une baisse des prélèvements obligatoires de 1,4 point hors effet de périmètre lié à France compétence sur la période 2017 – 2022.

L’évolution du taux des prélèvements obligatoires depuis 1997 par quinquennat est la suivante :

  • 1997 – 2002 : de 43,4 % à 42,2 % soit -1,3 point (effet des arrondis)
  • 2002 – 2007 : de 42,2 à 42,3 % (+0,1 point)
  • 2007 – 2012 : de 42,3 % à 43,9 % (soit +1,6 point)
  • 2012 – 2017 : de 43,9 à 45,2 % soit +1,3 point
  • 2017 – 2022 : de 45,2 à 43,8 % hors France compétence, soit -1,4 point

Par ailleurs ce résultat est aussi vrai en comparant les évolutions annuelles, la baisse de 1 point des prélèvements obligatoires sur 2018 – 2019, résultant en partie de la transformation du CICE en baisse de cotisations, est la plus élevée de la période 1997 – 2022 (une évolution de -0,8 point ayant été constatée en 2000).

A 44,0 % du PIB en fin de quinquennat, le taux de prélèvement obligatoire retrouverait ainsi un niveau proche de 2012.

2019-04-11T20:43:00+00:0011 avril 2019|Fiscalité|

Rubriques

Abonnement à ma newsletter mensuelle

Pour me contacter

16A rue de Jouanet- 35700 Rennes- Tél: 0687054436 - Email: laurence.maillart-mehaignerie@assemblee-nationale.fr - Site web: www.lmaillartmehaignerie.fr
126 rue de l’Université - 75355 Paris 07 SP