État 2019 de l’environnement en France : des améliorations et des inquiétudes

Depuis 1994, la France publie tous les quatre ans un rapport dressant un panorama complet de l’état de son environnement. Fournir aux citoyens et aux décideurs des clés de lecture sur l’état de l’environnement, les pressions qu’il subit, les actions mises en place pour le protéger : c’est l’objectif de l’édition 2019 du rapport sur l’environnement en France. Plusieurs dossiers thématiques liés à ce rapport seront publiés dans les prochains mois.

Les tendances 

Ce rapport vise à dresser un panorama complet de l’état de l’environnement, allant de la présence des polluants dans les milieux naturels à la situation de la biodiversité, en passant par l’empreinte des Français en matière de consommation énergétique ou de déchets.

De manière générale, cette nouvelle édition démontre que l’état de l’environnement continue de s’améliorer en France sous l’effet de la réglementation et des initiatives nationales et locales.

Il est cependant difficile d’apporter une réponse synthétique pour qualifier l’évolution globale, tant la diversité des problématiques couvertes est large et nécessite un examen différencié.

L’environnement en France en 2019, en 10 points clefs 

✔️ Des améliorations : moins de pesticides dans les cours d’eau et baisse sensible des émissions de GES depuis 1990

  • La mesure des conséquences de nos modes de vie s’améliore. De 2013 à 2017, près de 68 millions d’analyses d’eau des fleuves et rivières ont été effectuées, contre 5,5 millions entre 2000 et 2004.
  • La règlementation environnementale contribue à améliorer la qualité de l’air. Entre 2000 et 2017, les émissions de particules fines PM2.5 et PM10 ont respectivement diminué de 48 et 41%.
  • Les rivières contiennent moins de nitrates, phosphates et pesticides. Les pesticides dans les cours d’eau ont diminué de 19% en métropole entre 2008 et 2017.
  • Les émissions françaises de gaz à effet de serre ont baissé de 18% depuis 1990.
  • La consommation de matières premières par an et par habitant a réduit de 22% entre 2007 et 2016.
  • Les enjeux écologiques sont plus présents dans l’économie : il existe près de 470000 emplois dans les éco-activités (protection de l’environnement, gestion des ressources…) en 2017.
  • Les dépenses de protection de l’environnement augmentent. Depuis 2000, les dépenses pour protéger l’environnement ont augmenté en moyenne de 3% par an, atteignant 100 milliards d’euros.

✔️ Les inquiétudes : artificialisation des sols et biodiversité

  • Les sols sont de plus en plus artificialisés. Les pertes en terres agricoles s’élèvent à 35 853 ha entre 2012 et 2018 en métropole.
  • L’érosion de la biodiversité se poursuit. Entre 1989 et 2018, l’abondance des oiseaux spécialistes des milieux agricoles a baissé de 38%.
  • La France a un impact écologique au-delà de ses frontières. Entre 1990 et 2017, les cours d’eau ont transporté jusqu’à la mer 408 000 tonnes d’azote par an.

Toutes les données désormais accessibles en ligne

Pour la première fois, l’ensemble des sujets et données synthétiques qui constituent le « Rapport sur l’environnement en France » est mis à disposition sur un même support et accessible sur un site internet dédié. Celui-ci permet de garantir un accès facile et immédiat à un ensemble de données environnementales fiables, régulièrement actualisées et relevant de différentes échelles géographiques (régional, national et international), afin de devenir une source de référence pour les citoyens et les acteurs de la transition écologique.

Rubriques

Abonnement à ma newsletter mensuelle

Pour me contacter

16A rue de Jouanet- 35700 Rennes- Tél: 0687054436 - Email: laurence.maillart-mehaignerie@assemblee-nationale.fr - Site web: www.lmaillartmehaignerie.fr
126 rue de l’Université - 75355 Paris 07 SP