Des locaux fonctionnels pour le CMPP des Gayeulles et le CAMSP des Longchamps, pour un meilleur accompagnement des enfants et adolescents

Le 26 février dernier, j’ai été conviée à l’inauguration des nouveaux locaux du Centre Médico-Psycho-Pédagogique des Gayeulles (CMPP) et du Centre d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) des Longchamps à Rennes dans la zone d’activité Saint-Sulpice. Des locaux fonctionnels pour faciliter la prévention, le diagnostic précoce, l’accompagnement et le parcours de soins des enfants et adolescents, souffrant d’un handicap ou de troubles psychiques, psychomoteurs ou psychologique.

C’est donc dans ces locaux flambants neufs que se sont installées depuis un an les deux structures complémentaires gérées par l’association pour la réalisation d’actions sociales spécialisées (ARASS) et financées (1 million d’euros) par le conseil départemental et l’autorité régionale de santé (ARS).

Au CMPP sont accueillis les enfants et adolescents, de 0 à 18 ans. L’équipe assure une fonction d’accueil, d’écoute et de soins auprès des patients et de leur famille, sous forme de consultations ambulatoires. Tout est mis en œuvre auprès des patients, des parents, de l’environnement direct du jeune pour faciliter l’inclusion dans la vie de tous les jours, tant au niveau psychologique que social ou même tout simplement pratique. L’enfant ou l’adolescent est accueilli le plus souvent une fois par semaine, avec ou sans ses parents, et se voit proposer des séances de psychothérapie, d’échanges familiaux, psychomotricité, ergothérapie (liste non exhaustive).

Pour le CAMSP ce sont des enfants de 0 à 6 ans qui sont accueillis avec leurs parents. L’objectif est de dépister au plus tôt les différents troubles affectant le développement de l’enfant et de proposer des solutions de soins « de jour » permettant à l’enfant et au parent de bénéficier de tout le suivi nécessaire.

Ce sont au total des équipes d’une trentaine de professionnels qui œuvrent tous les jours au fonctionnement de ce centre de soins « nouvelle génération ». 500 enfants et adolescents y sont pris en charge et accompagnés. Dans la métropole rennaise, les enfants sont dorénavant accueillis dans 3 de ces CAMSP, en comptant celui du CHU, spécialisé dans l’accueil des enfants les plus fragiles en sortie d’hôpital. (grands prématurés, etc.). Enfin, en reconnaissance d’un savoir-faire de ses équipes, le centre a reçu une certification pour les troubles du spectre autistique (TSA), ce qui n’en fait pas encore un centre de détection précoce mais qui « l’engage à procéder à poser des diagnostics et à accompagner les enfants selon les bonnes pratiques » selon sa directrice Émilie Chiron.

En tout état de cause j’ai pu mesurer pendant cet évènement tout l’engagement et l’importance des équipes en place pour apporter aux enfants et adolescents suivis et à leurs familles, un accompagnement dans les meilleures solutions possibles. Il reste maintenant à tout faire pour permettre de réduire au maximum les délais de prise en charge qui peuvent parfois rester un peu longs au regard des troubles évoqués, surtout lorsqu’il s’agit de très jeunes enfants.

2019-03-10T17:48:41+00:003 mars 2019|Handicap, Jeunesse, Santé publique|

Rubriques

Abonnement à ma newsletter mensuelle

Pour me contacter

16A rue de Jouanet- 35700 Rennes- Tél: 0687054436 - Email: laurence.maillart-mehaignerie@assemblee-nationale.fr - Site web: www.lmaillartmehaignerie.fr
126 rue de l’Université - 75355 Paris 07 SP