Dédoublement des CP dans les quartiers prioritaires : premiers résultats très encourageants

Le dédoublement des classes de CP dans les quartiers prioritaires a commencé en septembre 2017 et a bénéficié à 60 000 élèves durant l’année scolaire 2017-2018. Cette mesure s’inscrit dans la priorité donnée à l’école primaire par le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse : 100% des élèves doivent maîtriser les enseignements fondamentaux à la sortie de l’école primaire (lire, écrire, compter et respecter autrui).

Un an après sa mise en oeuvre, cette mesure a fait l’objet d’une première évaluation scientifique menée par la DEPP.

Les premiers résultats de l’évaluation de la mesure de dédoublement des classes de CP en REP+ en 2017-2018 ont été publiés et les premiers résultats du dédoublement des classes sont extrêmement encourageants :

  • Les élèves concernés ont fait des progrès plus rapides qu’ailleurs. En particulier, le niveau des élèves les plus en difficulté a augmenté : autour de 2000 élèves en grande difficulté en français ont comblé leur retard, et 3000 élèves en mathématiques;
  • Plus de 98% des professeurs disent qu’ils ont pu mieux identifier les besoins des élèves et donc mieux y répondre;
  • Plus de 80 % d’entre eux ont constaté une meilleure dynamique de la classe.

Le déploiement de la mesure se poursuit :

  • 60 000 élèves concernés en 2017-2018,
  • 190 000 élèves concernés en 2018-2019
  • 300 000 élèves en 2019-2020

La mesure s’accompagne de créations de postes à l’école primaire avec +2000 postes l’année prochaine et une amélioration du taux d’encadrement dans tous les territoires sur le quinquennat, et en particulier dans les territoires ruraux.

Détails sur l’évaluation :
– L’évaluation a été menée par des chercheurs de la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP). Elle porte sur 15 000 élèves de CP répartis dans 408 écoles.
– Deux groupes d’élèves ont été constitués : le premier avec des élèves de REP+ appartenant à des classes dédoublées, le second avec des élèves au profil social proche de ceux de REP+, mais n’ayant pas bénéficié de la mesure de dédoublement.
– L’effet du dédoublement a ainsi pu être mesuré en comparant les résultats des deux groupes.

 

2019-01-24T08:18:58+00:0023 janvier 2019|Education, Quartier prioritaire|

Rubriques

Abonnement à ma newsletter mensuelle

Pour me contacter

16A rue de Jouanet- 35700 Rennes- Tél: 0687054436 - Email: laurence.maillart-mehaignerie@assemblee-nationale.fr - Site web: www.lmaillartmehaignerie.fr
126 rue de l’Université - 75355 Paris 07 SP